Les utilisateurs mobiles passent plus de temps à regarder Jeux Than Them Jouer

The mobile gaming sector might be the biggest sector in gaming but it’s not the most engaged. According to a new report by a rapport de recherche de marché Flurry, Plus d'Américains passent du temps sur leurs appareils mobiles encore passent moins de temps de jeu sur lesdits dispositifs. Si cela envoie un froid, froid glacer le sang dans tout le corps des cadres qui ont été désespérément poussent à pomper des tonnes de titres de trésorerie dans mobiles, cela signifie que la vérité sans compromis du marché mobile est de frapper la maison.

Jeux Industrie ramassé le rapport de plus sur Tumblr, où Flurry a révélé une baisse surprenante en engagement quand il vient aux Américains de jeu sur les appareils mobiles. Vérifiez les statistiques ci-dessous.

90% du temps est consacré à des applications et seulement 15% de ce temps est consacré à des jeux.

And oh boy, only 3% of that time is spent on YouTube? That’s brutal. However the report included YouTube into the “entertainment” category, which accounts for 17% of the user’s daily activities on the phone and this amounted to an average of 44 minutes per day.

Even worse than YouTube is the fact that only 2% of the average mobile user’s time is spent on news. I guess even the average mobile user realizes how useless today’s news media has become, extending beyond the hate that the press has endured by the gamers revolting under the GamerGate hashtag.

The most startling trend of the report is the year-over-year drop in gaming consumption. There’s a massive 36% decrease in daily user activity spent on mobile gaming. Check it out in the diagram below.

Basically, entertainment and social media interactivity have skyrocketed from 2014 to 2015 – despite Jimmy Kimmel making fun of millennials watching other people play games on services like Twitch and YouTube, that’s actually a large part of where their entertainment values are invested. In other words, people are spending less time playing games and more time watching other people play games.

As mentioned in the report…

"Millénaires passent de jouer à des jeux à regarder les autres jouer à des jeux, la création d'une nouvelle catégorie de divertissement appelé eSports. Cet été, Fortune eSports nommés, les nouveaux dessins animés du samedi matin pour millennials. En fait, une partie du contenu le plus regardé sur Tumblr est Minecraft vidéos créées et organisée par la communauté Minecraft passionné ».

The really crazy part about it? These people are watching other people play games on mobile devices — so when someone like Jimmy Kimmel says “You should go outside and play” these millennials are actually going outside to watch other people play. How’s that for a meta mind-funk?

Cette question a également été abordée récemment par YouTuber AlphaOmegaSin dans une vidéo avec une certaine langue NSFW assez coloré.

Also, the most startling trend about mobile gaming is the one thing most hardcore gamers fear: casual gamers in the mobile market are spending less time playing games yet spending more money on said games because they’re paying their way through the game. The term in the core community is called “pay-to-win”.

As noted in the report…

"Les joueurs achètent des jeux contre les joueurs. Les joueurs dépensent plus d’argent que le temps pour battre efficacement des jeux ou obtenir un meilleur classement plutôt que de se frayer un chemin vers le sommet. Cela explique la baisse du temps passé et la hausse importante des achats intégrés, Apple ayant enregistré un record de 1.7B dans les ventes d'AppStore en juillet. "

So there’s a 36% decrease in playing games yet a massive increase in spending on games. Paying not to play.

Néanmoins, le marché du mobile en Amérique est toujours sur une hausse très rapide et raide, mais pas tout à fait aussi chaud et pas tout à fait aussi raide que la Chine.

Asphalte 8 Airborne

Selon GamesIndustry.biz un nouveau rapport de la firme d'études de marché Niko, la Chine est estimé à frapper 5.5 milliards $ en revenus annuels pour 2015, ceci est comparé à environ 4.5 milliards $ par la firme de recherche Superdata Research.

However, a caveat should be mentioned: 50% of the Chinese mobile gaming market is dominated by Tencent Corp. That means that there’s stiff competition to find a way into China’s market that isn’t already saturated by a Tencent published title.

Lisa Cosmas Hanson, managing partner and founder of Niko Partners commented about the new report, stating…

“It is important to evaluate what voids there are in Chinese culture, and then match game development to those as well as to the gamer behaviour and characteristics of a good mobile game in a popular genre,”

 

"Avec ce que les développeurs de jeux mobiles peuvent trouver leur chemin vers le prochain grand jeu à succès chinois, parce que dans l'espoir de le rendre grand avec un titre international lobé à un éditeur chinois pour la localisation est pas un chemin efficace pour la réussite"

Maybe if we had a decent gaming press there would be more outlets talking about more games to reach a broader audience? Instead, we’re stuck with very large media outlets regurgitating a lot of the same news about a lot of the same games, all spliced in with click-hate outrage culture and audience-shaming tactics that makes gamers resent the press that represents their hobby.

It’s a real shame because perhaps with a better media more developers across mobile, PC et les consoles de jeu pourraient avoir plus d'exposition et atteindre le groupe très diversifié de consommateurs qui cherchent et attendent de découvrir les titres artistiques, fructueux, vindicatifs, colériques, joyeux, colorés, sombres et uniques que de nombreux studios proposent. Tant pis.