Cammy Cosplayer forcée de se Censeur plaintes suivantes

Ashley Riot Cammy

Souvent, il y a des blagues dans la communauté des joueurs que la justice sociale Guerriers veulent rien de plus que pour les femmes plus attrayantes qu'eux pour rien, mais hijabs porter, mais parfois ces blagues évoluer d'une meme méta-culturelle dans une politique réelle.

Eventhubs rapporte que cosplayer Ashley Riot a été forcé de dissimuler sa moitié inférieure lorsque cosplaying comme Street Fighter le personnage de Cammy White lors de l’événement CEO 2016 de cette année à Orlando, en Floride. Le tournoi FGC accueille de nombreux cosplayers et passionnés de jeux de combat du monde entier, mais cette fois-ci, quelqu'un à l'hôtel a pensé qu'Ashley cosplayait sous le nom de Cammy, était trop osée pour une exposition publique.

Le cosplayer pris à Twitter pour faire connaître qu'elle a été forcée à l'auto-censure dans le lieu public.

CEO 2016 organisateur de l'événement Alex Jebailey a été à venir sous le feu toute la journée depuis l'acte de censure est apparu. Jebailey a expliqué que lui, ni le personnel du CEO essayaient de censurer cosplayers, et que la sécurité de la gestion de l'hôtel a expliqué à Riot qu'elle devait couvrir après avoir reçu des plaintes.

Celui qui a été insatisfait d'une femme prenant le contrôle de sa propre sexualité semblent vouloir faire glisser l'autonomisation des femmes remonte à l'époque des 1950s.

Riot a dit à ses disciples de ne pas se mettre en colère au personnel du chef de la direction suite à l'acte de censure, déclarant qu'il était la faute de la personne se plaindre de ses jambes et les fesses, et non Jebailey, expliquant sur Twitter...

«Pour être clair, le personnel de @CEOGaming a été incroyable et respectueux. Je suis en colère contre la personne qui se plaint de MY LEGS SHOWING !!! […] Hé les gars, s'il vous plaît, ne vous inquiétez pas [Alex Jebailey]! Ce n’est pas sa faute si l’Orlando Wyndham était un groupe si prétentieux: p c’est un homme très gentil. ”

Le costume Cammy d’Ashley Riot contient beaucoup plus de chair. Vous pouvez voir une photo d'une séance photo de Wirm Photography où Riot est parée de son équipement Cammy de la tête aux pieds.

La tenue qu'elle portait effectivement au CES peut être vu ci-dessous avant qu'elle devait couvrir.

Dernièrement, l'autonomisation sexuelle des femmes a été critiquée par la gauche régressive, également connue dans les médias populaires sous le nom de Social Justice Warriors. Ils contrôlent de plus en plus divers médias et ont instauré un pouvoir de censure par le biais de divers passe-temps et marchés. Le jeu traditionnel en occident a dû supprimer pratiquement toutes les formes de sexualité féminine, et les bandes dessinées subissent de plus en plus de critiques et de changements pour cesser de répondre aux besoins de leur population essentiellement masculine.

Il apparaît maintenant comme si la culture de cosplay est maintenant attaqué, d'abord avec PAX instituant une interdiction de «nombrils agressifs», comme indiqué sur leur PAX West Safety & Security section, et cosplayers maintenant femmes habiller comme Cammy venir sous le feu pour exposer leurs jambes.

Curieusement, les commentateurs de l'article d'Event Hub ont souligné que la tenue d'Ashley Riot est en réalité plus recouverte que la plupart des maillots de bain que vous trouverez à la piscine d'un hôtel.