Rapport d'examen: LastFight est une lettre d'amour Indie Pour Power Stone

studio de développement français Piranaking libéré LastFight sur Steam avec de solides commentaires de la communauté des joueurs. Le titre indépendant est un retour en 3D au jeu emblématique Dreamcast de Capcom, Power Stone. La communauté semble réellement aimer le jeu beaucoup, en dépit du fait qu'ils ont quelques problèmes avec elle quand il vient à la variété du contenu et de la profondeur.

LastFight est un 3D jeu en tête-à-un ou deux contre deux combats qui ont lieu dans huit stades différents, mettant en vedette 10 différents personnages jouables. L'art et les dessins ont été inspirés par la bande dessinée Dernier homme.

There’s a story mode where players can battle through a variety of stages with two different characters, and then there’s the standard local multiplayer mode where up to four players can duke it out in two-on-two matches.

Vous pouvez voir ce que le gameplay est comme avec une vidéo 20 minutes ci-dessous à partir de YouTuber runJDrun, Qui passe par quelques-unes des missions solo en mode histoire.

Le gameplay est rapide et furieux et chacun des personnages 10 sont amoureusement fait par Piranaking. Le lumineux visuels 3D et combat rapide sont mis en évidence que certains des points de vente haut pour LastFight.

TheGameTutor explique dans son avis…

"Le dernier combat est essentiellement le jeu Power Stone nous attendons pour Capcom de faire pour les 16 dernières années.

 

"Le mode histoire suit Diamonds Duke ou Richard Aldana dans une mission pour sauver la petite amie de Richard qui ont été enlevés par une organisation secrète entre une épidémie de drogue émeutes folle. Son assez idiot, mais correspond au thème du jeu bien.

 

"La fonte des caractères 10 propose une belle gamme large de caractères des étrangers, à hobos, pour les hommes d'affaires de chèvre faits face mais en jouant généralement comme eux est assez similaire et il n'y a pas une grande gamme variée de capacités. Il y a 4 transformations différentes à l'expérience et ceux-ci modifient radicalement le style de jeu et sont tout à fait différent. Certains sont meilleurs que d'autres, mais tous étaient amusant d'être et ont toujours été un élément clé de gagner un combat. "

D'autres ont également apprécié les capacités de transformation, qui peuvent être débloqués par la collecte des power-ups spéciaux dispersés à travers les étapes.

It’s also possible to pick up items and weapons – as showcased in the video above – to throw them at opponents or use them to whack the living daylights out of them.

Brudda explained in their review that playing each character and mastering the moves is easy thanks to the simplified control scheme, writing…

"Gameplay est assez simple et avec des contrôles simples, vous avez: attaque, attaque spéciale, grab esquiver, sauter, bloc et tableau de bord. Il n'y a pas d'entrées spéciales que vous devez faire pour retirer les combos qu'ils sont tous preset, de sorte que vous continuez à taper sur le bouton d'attaque et le caractère se retirer de leur moveset unique ».

BlackBlitzkrieg a noté que les contrôles sont lâches et similaires à Power Stone, but not quite as tight as the Capcom fighter, he also notes that the transformations, while cool, are somewhat limited in their versatility…

“While I wasn’t a fan of the characters or the inital art design, the gameplay is a solid nod to the original Dreamcast party fighter. The addition of a dash and block are good but I hardly used them since I’m coming from the school of Power Stone where those things were an illusion. Controls feel ok but a tad loose.

 

“Also regardless of who you are you can only tranform into four monsters from what I can tell. They have interesting powers and they definitely turn the tide of battle which to some extent helps with balancing but the uniqueness of the characters doesn’t get a chance to shine through.”

Le dernier combat

Most user reviews note that the story is passably decent, basically designed to be an anti-drug ad while sending players on a quest to find the captured girlfriend of one of the main characters. It’s a basic incentive to see the two characters pummel their way to victory.

The stages, while varied, are not quite at the top of the praise-list for most players. A lot of them state that the stages are just a little too small and that there aren’t enough hazards to keep them interesting. Blackblitzrieg mentioned in his review…

“The stages themselves are an ok romp. Some are simple stages and some up the ante with hazzards that make you think of Power Stone 2 but you’re still relegated to one arena. “

Aromox also felt the stages were “stagnate” and that more variety would make the game more replayable, writing…

«Le manque de liberté pour tous les modes de contre: apporté plus de deux amis et l'un d'entre nous devait toujours avoir une AI en tant que partenaire. Les tracés de cartes sont un peu stagnante, mais cela pourrait juste être moi comparant à Powerstone. Aussi multijoueur en ligne serait vraiment profiter de ce jeu ".

Brudda avait mentionné qu'ils jouissaient plus de tout ce que le jeu avait à offrir, mais que les étapes et les personnages étaient un peu mince quand il est venu à la profondeur du contenu, et en ajoutant plus serait facilement faire LastFight more appealing…

“I have no gripes with this game. All I want is more characters, modes, and stages. From a hours to money standpoint I would say you will get your money’s worth if you have friends over. Playing solo can get tiring and not really worth it at full price.”

RickyTheVoice était un autre sur la liste qui a apprécié LastFight but wished it just had more oomph on the content side of things, citing the lack of online multiplayer dampened the replay factors…

«Je souhaite genre d'y avait un peu plus de variation des armes a chuté et des niveaux peut-être plus grands pour errer autour, plus les choses plus déverrouillables. Il est un peu difficile de revenir pour plus sachant qu'il n'y a pas de mode multijoueur en ligne pour le moment car il est vraiment un jeu pour être apprécié avec les autres (il y a multijoueur local, mais la plupart de mes amis sont en ligne), mais est ici en espérant qu'il est inclus plus tard sur la route. "

Le dernier combat

Kur4ido essaie de garder les choses en perspective, en notant que pour un jeu indie il offre à peu près ce que vous pourriez attendre du jeu, même si il souhaite qu'il y avait un TowerFall-type story mode added, writing…

"Le mode histoire est très court, il aurait été super d'avoir un mode histoire TowerFall-like avec des foules. Regardez comme un jeu local 4 multijoueur indie seulement ".

Alors que beaucoup de joueurs a loué les courtes vignettes entre les étapes du mode histoire, aimé le combat et se déplace, apprécié les éléments qui pourraient être utilisées pendant le match, et aimé les modes multijoueurs, ils ne se sentent comme si multijoueur en ligne et Free- pour-tous les modes auraient même mieux encore fait le jeu. Quelques souhaitent également le mode histoire était un peu plus long ou ils ont fait là où d'autres personnages avaient aussi leurs propres modes de mission.

En outre, certains joueurs ont noté que les exigences du système peuvent être un peu raide parfois, mais l'ensemble des facteurs de jouabilité sont élevés. LastFight est disponible dès maintenant pour 14.99 $ sur le magasin de vapeur. Vous pouvez également en apprendre davantage sur le jeu en visitant le site officiel.