Les légendes de demain de DC ajoutent le super héros musulman SJW pour lutter contre Trump

Les légendes de demain de DC

CW DC's Legends of Tomorrow Les producteurs ont décidé de prendre une position politique intentionnelle et incluent ostensiblement un acteur plus socialement diversifié qui est à la fois un musulman et un super héros pour la saison trois. L'inclusion du personnage est conçue pour fonctionner comme une forme de représentation pour lutter contre le président des États-Unis, Donald Trump.

Cela peut sembler une blague, mais soyez assurés que les showrunners sont sérieux à l'idée d'embrasser les Warriors de la justice sociale et qu'ils veulent utiliser le spectacle comme une plate-forme pour mettre en valeur leur diversité sociopolitique et leur inclusivité.

Selon NewsaRama, l'actrice Tala Ashe a été choisie pour jouer une version en direct d'un super-héros musulman Isis.

Le nom est évidemment quelque peu controversé mais l'article note qu'elle jouera le personnage via son prénom de Zari Adrianna Tomaz.

Variety rapporte que selon DC's Legends of Tomorrow producteur, Marc Guggenheim, la décision d'ajouter un héros musulman à la série était spécifiquement en réponse à la nomination de Donald Trump à la présidence des États-Unis, disant…

"Vous avez peut-être entendu qu'il y avait cette élection, pas pour devenir politique, mais quelque chose que nous avons tous gravés dans la salle des écrivains rendait ce personnage musulman."

 

[Tala Ashe] parlait de la difficulté d'être musulman-américain dans le climat politique actuel, »[…]« Avoir un personnage qui est un pirate informatique et qui vient du futur mais qui se trouve aussi être musulman, c'est une belle , aspect important de son caractère.

Selon Ashe, la représentation était apparemment importante parce qu'en grandissant, elle prétend que personne à la télévision ne l'aimait, disant ...

"La représentation est une chose vraiment puissante", [...] "Quand je grandissais en regardant la télévision, je ne voyais personne qui me ressemblait. Quand je pense à la version enfant de moi-même, je pense que cela élargit votre perspective. Ce que je pense est si beau à propos de ce spectacle, c'est que les légendes sont cette tapisserie qui représente l'Amérique aujourd'hui "

Apparemment, elle n'a pas regardé Captain Planet et n'était évidemment pas un fan de la Magic School Bus.

"Le

Les articles et Guggenheim déclarent qu'il ne s'agissait pas simplement d'ajouter un personnage défini par le fait d'être une femme musulmane, mais qu'ils le voulaient dans le cadre d'un aspect important du personnage. Guggenheim a également déclaré qu'ils voulaient augmenter le quota de personnages féminins dans la série, en disant ...

"Il n'y avait pas assez de femmes franchement, [...] C'est quelque chose que nous cherchions à aborder."

Les émissions de télévision ne sont pas les seules à utiliser leur plateforme pour faire des déclarations politiques. Un prochain jeu appelé Bloom: Souvenirs est également utilisé comme un moyen de prendre des coups au POTUS, avec MachineGames Wolfenstein 2: le nouveau colosse. Les médias sont devenus décidément plus politiques ces dernières années, ce qui a eu pour effet d'éteindre certains joueurs et spectateurs, ce qui est arrivé récemment Mass Effect: Andromeda, Ce qui a donné lieu à BioWare Montreal étant réduit et a emménagé dans un rôle de soutien pour Motive Studios.

Quant à Isis et son apparition dans l'émission de super-héros… vous pouvez la chercher pour qu'elle apparaisse lors de la troisième saison de DC's Legends of Tomorrow, qui est diffusé sur le CW Network.

(Merci pour l'info Alistair)