Charlie Rose suspendu de 60 procès-verbal, PBS, suite à des allégations d'inconduite sexuelle

Charlie Rose Suspendu

Charlie Rose, journaliste et intervieweur de longue date, a été suspendu de ses fonctions 60 MINUTES sur CBS, et de son talk-show sur la station de radiodiffusion publique, suite à des allégations qui ont fait surface de la journaliste ayant commis une inconduite sexuelle avec huit femmes.

Les nouvelles ont commencé à l'origine Washington Post, quand huit femmes ont expliqué à la sortie que le 60 MINUTES Le correspondant les harcelait sexuellement ou se livrait à des actes répréhensibles en leur présence, allant de tâtonnements de femmes, d'appels obscènes, d'avances sexuelles non désirées, à une exposition indécente et à une promenade nue.

Rose, surprisingly, did not deny the allegations but instead apologized for them. He sent a statement to the Washington Post, where he rued the demise of his career’s integrity while offering words of comfort to his alleged victims…

«Au cours de mes années 45 en journalisme, je me suis fait un grand honneur d'être un défenseur des carrières des femmes avec lesquelles j'ai travaillé. Néanmoins, au cours des derniers jours, des réclamations ont été faites au sujet de mon comportement envers certaines anciennes collègues féminines.

 

"Il est essentiel que ces femmes sachent que je les entends et que je m'excuse profondément pour mon comportement inapproprié. Je suis très embarrassé. Je me suis parfois comporté de manière insensible et j'en accepte la responsabilité, bien que je ne crois pas que toutes ces allégations soient exactes. J'ai toujours senti que je poursuivais des sentiments partagés, même si je réalise maintenant que je me trompais.

 

"J'ai beaucoup appris à la suite de ces événements, et j'espère que d'autres le feront aussi. Chacun d'entre nous, y compris moi, en arrivons à une reconnaissance plus récente et plus profonde de la douleur causée par la conduite dans le passé, et sommes parvenus à un profond nouveau respect pour les femmes et leurs vies. "

PBS et CBS ont immédiatement réagi en suspendant le correspondant.

La Colline is reporting that PBS issued the following statement…

“PBS was shocked to learn today of these deeply disturbing allegations. We are immediately suspending distribution of ‘Charlie Rose,”

CBS was a lot more curt, simply issuing a single-sentence statement that let everyone know they would be investigating the matter and that Rose was suspended in the meantime…

"Charlie Rose est suspendu immédiatement pendant que nous examinons cette affaire"

Étonnamment, Rose a réussi à rester en dehors des feux de la rampe en tant que défenseur vocal du féminisme masculin ou d'un journaliste anti-GamerGate.

Nevertheless, this #MeToo sweep is showing that no one is safe across the political spectrum, and that even those that many considered to be “fair” or “unbiased” are still subject to the court of public opinion after damaging allegations have been made. At this point it doesn’t look like it will end anytime soon, but perhaps a thorough clean-up and reformation of the media is in order once the dust finally settles. And according to journalist Amy Brittain from the Washington Post, the dust is far from settled.