Hellbound, FPS rétro-inspiré vient à peine de réussir sur Kickstarter

Hellbound

Les développeurs argentins Saibot Studios ont annoncé qu'ils avaient réussi à obtenir des fonds pour leur jeu de tir à la première personne, Hellbound. Le tireur rétro-inspiré a terminé sa campagne de crowdfunding avec $ 41,528, avec un objectif total de $ 40,000.

L'équipe a tout juste raté, parce que cinq jours seulement avant que le Kickstarter ils étaient à 66% complet. Ils ont réussi à augmenter l'exposition et à apporter les fonds restants pour compléter la campagne de crowdfunding.

Vers la fin du Kickstarter, l'équipe a également introduit un nouveau mode de survie pour la version free-to-play de Hellbound actuellement sur le magasin de vapeur, où le jeu est disponible en accès anticipé.

According to the developers, they’re now planning on getting knee-deep in development and fleshing out Hellbound afin d'ajouter plus de niveaux, améliorer l'équilibre du jeu, modifier les armes, développer les éléments, et ajouter dans un mode solo.

Que le jeu soit ou non conforme aux attentes des 546 qui ont soutenu le jeu reste à voir, mais Hellbound est thématisé après avoir été un jeu de tir à la première personne vraiment hardcore, rapide, gore, à la première personne.

À l'origine, le jeu promettait de ramener le combat basé sur le gib auquel nous étions habitués dans les anciens jeux FPS des 1990.

Les joueurs jouent le rôle d'un guerrier aguerri qui se fraye un chemin à travers toutes les hordes de serviteurs que l'enfer peut lui lancer.

Le gameplay a pour thème le rythme rapide et rapide, avec beaucoup de concentration sur les joueurs qui comptent manoeuvrer tactiquement à travers les étapes et utiliser les armes d'une manière similaire à la sortie de 2016. CONDAMNER.

Le vrai test sera de savoir comment les niveaux sont conçus, étant donné que jusqu'à présent, les joueurs apprécient vraiment les mécanismes de combat qui sont actuellement disponibles et ils creusent vraiment le gore.

It’ll be a while before Hellbound libère en totalité jusqu'au printemps de 2019.