Predator: La bande-annonce de Gameplay Grounds Grass déçoit avec le hoquet technique

Prédateurs Chasse Terrains

Jeux illfoniques Prédateur: terrains de chasse a finalement reçu son gameplay tant attendu dévoilé à la Gamescom cette année. La bande-annonce de gameplay était taquiné pendant des semaines menant à la GamesCom, Illfonic et Sony offrant aux joueurs une petite quantité d’informations pour aiguiser les appétits des fans potentiels.

Mais la grande révélation a-t-elle tenu ses promesses? Meh

Le plus gros problème n’est pas le concept, qui semble en fait très cool, mais les problèmes techniques qui se posent dans la bande-annonce, comme des filles pubescentes sur l’île Lolita de Jeffrey Epstein.

Mais avant d'entrer dans le vif du sujet, vous pouvez jeter un coup d'œil à la bande-annonce de GamesCom ci-dessous, offerte par Gamespot.

Au cœur du jeu, une équipe de joueurs assume le rôle de troupes paramilitaires, chargées de missions spécifiques.

À présent, cette partie du jeu est plutôt cool, car elle ressemble à votre jeu de tir militaire standard. Vous devrez vous réunir avec vos coéquipiers, travailler ensemble pour éliminer furtivement les PNJ ennemis et mener à bien la tâche indiquée.

À cet égard, Prédateur: terrains de chasse se joue comme un jeu de tir militaire à la première personne à tarif standard, un peu comme Call of Duty or Opération Flashpoint. Cependant, les choses prennent une tournure radicalement différente lorsque le prédateur arrive, chargé de supprimer les PNJ contrôlés par ordinateur et l’escouade de paramilitaires humains.

Donc, c'est un jeu de combat asymétrique avec quelques éléments bien en jeu.

Le problème, cependant, est que ce jeu a l'air dingue.

Je sais qu'il reste encore un an à sortir, mais les baisses de taux de trame étaient astronomiques. L'animation agitée, la rigidité ciblée et l'IA ultra stupide donnaient à ce jeu une apparence vraiment très impressionnante.

Illfonic a beaucoup de travail à faire s'ils s'attendent à ce que ce soit autre chose que de la risée, car ils ne peuvent absolument pas commercialiser cela sur le marché avec beaucoup de ces défauts criants.

Encore une fois, la bonne partie est que Prédateur: terrains de chasse est encore lourdement sous la canopée du développement, et il reste donc beaucoup de temps pour aplanir toutes les nombreuses, très nombreuses rides exposées ici. Qu'ils puissent ou non tout faire fonctionner correctement sur la PS4 d'ici 2020, c'est une toute autre histoire.

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.