Mon ami Pedro Nintendo Switch Review: Gunplay entaché de puzzles

Mon ami Pedro Review

DeadToast Entertainment's Mon ami Pedro initialement publié en juin 2019 pour PC et Nintendo Switch, et plus tard en décembre pour Xbox One. Pour ceux d'entre nous qui ne perdons pas de temps ou d'argent sur des versions uniquement numériques, la sortie physique du jeu est arrivée un peu plus tard pour le Switch à l'automne, c'est à ce moment que j'ai récupéré une copie du jeu. Je suis un peu sceptique sur le titre en raison d'une relation amour-haine avec certains éléments, mais certainement plus d'amour que de haine.

Avantages:
+ Bullet Time Gunplay
+ Histoire intéressante
+ Stunt / Trick Kills
+ Commandes de pistolet
+ Skateboard
+ Mutilation

Neutre:
Bande sonore décente
Ennemis difficiles mais immémoriaux

Inconvénients:
-Manque de variété de scène
- Segments énigmatiques énigmatiques de plate-forme
-Bosses inoubliables
-Wonky Platforming Physique

L'histoire générale du jeu est que vous incarnez un mystérieux tireur amnésique qui est contraint par une banane sadique du nom de Pedro de faire une fusillade contre un syndicat du crime corrompu, ce qui conduit finalement le tireur au souverain du Internet, une harpie aux cheveux dangereux et féministe adjacente qui a transformé le monde numérique en un cauchemar dystopique.

Vous vous aventurerez à travers une variété de niveaux, tuant tout sur votre passage en vous dirigeant vers la reine de l'Internet, le tout dans le but de libérer le Web de son emprise corrompue.

La version Switch du jeu conserve toutes les fonctionnalités que vous attendez des autres versions de Mon ami Pedro, cela comprend la possibilité de sauter, d'esquiver des balles, de ralentir le temps et de viser deux fois pendant que vous maniez des armes sur les hanches.

Le crochet pour le jeu est qu'il s'agit d'un jeu de tir cinématographique 2.5D. Il combine certaines des fusillades dynamiques de style film.

Pour la plupart, le jeu fonctionne bien pour ce qu'il a l'intention de faire. Les premières étapes menant au premier combat de boss avec le boucher sont cool, en particulier la séquence de conduite d'action.

De plus, le premier trimestre du jeu est structuré avec des scènes urbaines finement préparées avec des voyous au niveau de la rue et des décors inspirés des films de Hong Kong, un peu comme Massacre de Hong Kong et le premier Max Payne.

Malheureusement (ou heureusement, selon la façon dont vous le voyez) à partir du chantier de construction, le jeu s'oriente davantage vers des plates-formes de puzzle que vers des actions run-and-gun plus typiques.

Mon ami Pedro - Scène de poursuite

Je me suis retrouvé à sortir du jeu car il fallait de plus en plus se concentrer sur la résolution de ces énigmes de plate-forme (en particulier dans les égouts et les derniers segments Internet) au lieu d'essayer de surmonter les défis des chambres bien conçues avec des méchants correctement placés.

Il n'y avait aucun hôtel miteux sur lequel vous deviez vous frayer un chemin pendant que vous escaladiez les toits, ou vice versa, le joueur devant descendre du toit au niveau du sol. Il n'y avait pas de gratte-ciel de bureau où vous pouvez filmer au ralenti à travers une série d'étages basés sur un bâtiment moderne rempli de cabines et de fournitures de bureau. Il n'y avait pas de scène disco, pas de scène de concert, pas de bars à motards, pas de boîtes de nuit, pas de maisons closes, pas de tanières Yakuza, pas de saunas, pas de postes de police, ni de bidonvilles.

Il y avait environ 101 décors inspirés de films différents qu'ils auraient pu inclure dans le jeu, mais pas. À certains égards, après le premier combat contre le boss, le scénographe a été congédié ou a perdu son inspiration et quelqu'un d'autre a pris le relais et a commencé à travailler sur des idées vraiment médiocres pour étoffer le reste du jeu. Bien que, pour être juste, il y ait une scène de train assez cool qui regorge d'opportunités impressionnantes pour des éliminations excessives, mais cela semble aller et venir assez rapidement.

Comme mentionné en haut de la revue, les combats de boss après le boucher sont pour la plupart oubliables. Il semblait qu'ils avaient ce concept vraiment cool, mais ne savaient tout simplement pas comment construire un jeu à part entière autour de lui en dehors de la première poignée d'étapes.

Je me suis retrouvé à parcourir de nombreux niveaux pour passer au suivant au lieu de l'apprécier. C'était la principale différence entre Mon ami Pedro et les deux Max Payne et Valfaris, qui appartiennent tous deux à des catégories de gameplay similaires. Même si les deux jeux avaient progressé, ils étaient intercalés entre des niveaux très mémorables avec des séquences d'action impressionnantes. Les parties détestées ou gênantes n'étaient pas la majorité du gameplay pour Max Payne or Valfaris, vous étiez donc enclin à les rejouer et à essayer de nouvelles armes, améliorations ou tactiques.

Avec Mon ami Pedro Je serais seulement enclin à rejouer la première poignée d'étapes menant au combat contre le boss du boucher. Au-delà de cela, le reste du jeu était plutôt ennuyeux.

Cependant, le cœur du gameplay est ce qui se vend vraiment Mon ami Pedro. Pouvoir manier des sous-mitrailleuses ou deux pistolets et viser habilement deux ennemis complètement différents tout en virevoltant dans les airs lors d'une chute libre est un pur as.

Les cascades sont géniales. Vous pouvez monter une planche à roulettes, la lancer en l'air et couper la tête d'un gars tout en tirant une grenade sur un baril et en faisant exploser un tas d'autres gars. Vous pouvez frapper des parties du corps démembrées dans un ennemi et pendant qu'elles sont assommées, coup de pied en tirant sur un autre gars dans la tête. Vous pouvez utiliser une poêle pour tirer des ennemis à travers la scène sur un sol complètement différent de vous.

Il existe d'innombrables combinaisons de trucs sympas que vous pouvez réaliser. L'inconvénient est que beaucoup d'entre eux sont situés entre des segments de plate-forme de puzzle qui grincent des dents qui drainent tout le plaisir de l'expérience.

Un autre aspect qui rend les énigmes de plate-forme ennuyeuses est que lorsque vous activez le temps de balle, vous perdez l'accélération sur la physique de saut initiale, de sorte que vous ralentissez toujours de la même manière qu'en temps normal, mais vous n'accélérez pas assez pour atteindre votre pleine hauteur du saut. Cela se traduit par manquer les plates-formes ou tomber à votre mort sans cérémonie parce que vous avez activé le temps de balle trop tôt et que vous n'avez pas pu gagner assez de hauteur lors de votre saut. Donc, pour atteindre la bonne hauteur, vous devez activer uniquement le ralenti après vous atteignez le sommet du saut. C'est quelque chose que vous auriez au moins pensé que l'équipe de contrôle qualité aurait attrapé avant la livraison du jeu final, mais… eh bien.

Pour aider à la rejouabilité, cependant, il existe certains modificateurs de jeu que vous pouvez déverrouiller en collectant des icônes cachées tout au long du jeu. Chaque modificateur vous permet de modifier des aspects du jeu, de changer la taille du joueur à débloquer des munitions infinies, ou de modifier la vitesse du jeu pour donner à tout le monde de grosses têtes, il existe un certain nombre de modificateurs différents que vous pouvez collecter et activer le changement au fur et à mesure. le jeu se joue.

Cela peut vous donner une nouvelle vision des niveaux si vous souhaitez les rejouer avec les modificateurs activés, et peut-être qu'après un certain temps après avoir joué le jeu, vous pourriez être obligé de recommencer avec certains des modificateurs activés.

Au moment où j'ai frappé l'écran de crédit, j'étais un peu fatigué mais aussi souriant parce que toute la séquence de fin est assez trippante.

Mon ami Pedro - séquence de rêve

Donc, même si j'ai peut-être passé beaucoup de temps à jeter la plupart des niveaux et leur conception, je dois admettre qu'il y a des points lumineux entre les deux. Il y a quelques séquences où vous devez passer par ce qui ne pourrait être décrit que comme un voyage de drogue dans un pays fantastique tuant des serviteurs maléfiques, et une confrontation finale que je pensais assez hilarante.

Comme je l'ai mentionné en haut de l'article, il y a une relation amour-haine avec Mon ami Pedro. J'adore la mécanique du jeu. Il fonctionne bien sur le Switch. La fréquence d'images est décente et je n'ai eu aucun problème à jouer en mode portable ou en mode TV. La présentation 2.5D fonctionne bien pour le but prévu du jeu, et certains des tours de passe-passe et des compétences peuvent facilement apporter un sourire ironique.

Cependant, les conceptions de niveau terne suivant la première poignée d'étapes et les énigmes de plate-forme frustrantes tuent vraiment l'élan du jeu. La plupart du temps, les patrons oubliables et le même art pour les chantiers de construction, les égouts et Internet m'ont laissé indifférent et désengagé. Les modificateurs de jeu étaient une belle touche, et le combat est contagieux une fois que vous êtes sur une lancée.

Je suis déchiré sur celui-ci parce que je pense que ça vaut le coup de jouer, mais seulement si vous l'avez réduit ou si vous pouvez l'emprunter à un ami. Si tout va bien, s'ils font une suite, ils conserveront le jeu de tir amusant, mais travailleront sérieusement à améliorer les conceptions générales de la scène et les feront se sentir plus à la terre avec une variété de puzzles de combat plutôt que de puzzles de plate-forme.

Verdict:
Mon ami Pedro Review

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.