Le DLC de Final Fantasy 7 Remake sera plus petit et restera fidèle à l'histoire originale selon les développeurs

Final Fantasy 7's remake était l'un de ces jeux que personne ne demandait vraiment. Personne ne voulait non plus une réimagination complète du matériau source avec une belle contribution aux normes modernes pour affaiblir davantage le produit. Pourtant, l'industrie cherche désespérément à convaincre les gens que ce jeu a extrêmement bien fonctionné alors qu'en réalité, ce n'est pas le cas.

Jusqu'à présent, le jeu a été expédié, non vendu, mais expédié 3.5 millions d'unités dans le monde. À une époque où la majeure partie de la civilisation occidentale connaît des fermetures, les journalistes veulent que vous croyiez que les gens ont pu acheter des copies même s'ils le voulaient. Pourtant, vous n'avez pas besoin de conjectures pour souligner que les ventes sont tombées à plat après que le remake a presque chuté de Tableau des ventes au Royaume-Uni en seulement c'est la deuxième semaine.

Seul un manque total de concurrence sauvé Final Fantasy 7 's refaire de subir le même sort que Resident Evil 3 Remake. Assis à 8th sur la liste, il a été dépassé par Grand Theft Auto 5, Ring Fit Adventure, Mario Kart 8, Call of Duty Modern Warfare, Star Wars Jedi: Fallen Order avec Animal Crossing et Fifa 2020. Le fait d'être surperformé par des titres sortis depuis des années est très révélateur de la faible performance des ventes au cours de sa deuxième semaine.

Maintenant, Square Enix a décidé qu'il voulait récupérer le fandom d'origine et a changé ses plans de DLC à l'avenir. Selon le dernier numéro d'Ultimania tel que traduit par l'utilisateur de Twitter, le producteur exécutif aitaikimochi Yoshinori Kitase et Direct Tetsuya Nomura ont expliqué en détail comment les plans avaient changé. Le jeu ne comprendra plus trois parties. Les parties futures seront plus courtes tout en restant fidèles à la narration du jeu original à l'avenir.

https://platform.twitter.com/widgets.js

https://platform.twitter.com/widgets.js

Kitase: (Combien de parties?) Nous avons une idée générale de la façon dont l'histoire se déroulera, mais nous n'avons pas décidé exactement [combien de parties], et nous ne pouvons rien confirmer. Il y a des spéculations que ce sera en 3 parties, mais nous ne faisons que les choses une étape à la fois.

Nomura: (Qu'en est-il de la prochaine partie?) Cela dépend du nombre de parties de l'histoire globale. Si nous divisons l'histoire en grandes parties, cela prendra plus de temps. Si nous le divisons en sections plus petites et plus détaillées, le développer sera plus rapide. J'espère sortir le prochain dès que possible.

Citation de Kitase sur la différence entre le # FF7R et l'histoire originale:

«Nous ne changeons pas radicalement l'histoire et n'en faisons pas quelque chose de complètement différent de l'original. Même s'il s'agit d'un remake, veuillez supposer que l'histoire de FF7 continuera comme FF7 l'a toujours fait. »

Les limites de mots sur Twitter sont stupides, mais je veux ajouter que Kitase dit "A partir de maintenant", donc cette citation fait référence à ce qu'ils ont prévu pour l'histoire APRÈS ce premier épisode.

Ceux qui ont acheté ce remake devraient commencer à se sentir inquiets dès maintenant. Square Enix envisagé Final Fantasy 7 Remake être un générateur de trésorerie pour eux pendant quelques années. Quelle que soit la période projetée dont ils disposaient dans leurs relevés internes, ils pourraient débloquer des extensions périodiques à moindre coût de développement et générer simplement de l'argent à moindre coût d'investissement.

Cela ne se produit pas. La base d'installation initiale est plus petite que la société avait prévu. Comme en témoigne leur diminution de la portée des extensions futures et le retour à la forme quand il est trop tard. Si ces extensions n'ont pas un taux de vente élevé par rapport à la base établie, il y a de fortes chances que Square abandonne le jeu. Tout comme ils ont abandonné les futurs plans DLC pour Final Fantasy 15 suite au départ de Hajime Tabata.

Alternativement, Square pourrait être coincé dans une obligation contractuelle de conclure la narration à leurs frais. Un problème qui ne se serait pas produit si Square n'avait pas décidé qu'il voulait un public plus récent pour un jeu épisodique dont ils supposaient que tous les fans classiques qu'ils avaient retournés l'oiseau reviendraient acheter.

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.