Le dernier d'entre nous: les haut-parleurs de la partie 2 ont été identifiés et ne sont pas affiliés à SIE ou Naughty Dog, selon Sony

Sony a envoyé plusieurs courriels à des sites Web et à des écrivains sur le Web, disant qu'il n'avait pas seulement identifié les fuites Le dernier d'entre nous: Partie 2, mais il a constaté que ces fuites n'avaient aucune «affiliation» avec Sony Interactive Entertainment (SIE) ou Naughty Dog.

Selon Sony et ses courriels, la société note essentiellement que les rumeurs concernant les employés mécontents sont fausses. Bien que certaines personnes l'appellent le contrôle des dommages de la part de Sony et Naughty Dog, ce qui est certain, c'est que l'ancienne société émet en masse des «lettres de correction».

En outre, gamesindustry.biz a reçu la lettre suivante de Sony, qui se lit comme suit:

«Sony a confirmé à GamesIndustry.biz qu'il avait identifié les principaux responsables des fuites au début de la semaine, affirmant qu'ils n'étaient pas affiliés à Sony Interactive Entertainment ou Naughty Dog, comme cela a été dit.

L'éditeur a refusé de commenter davantage, affirmant que les informations faisaient actuellement l'objet d'une enquête en cours. »

Ces informations que Sony a fournies audit site ont suscité l'enthousiasme du vice-président malhonnête de Naughty Dog, Neil Druckmann, l'encourageant à publier le message suivant sur son compte Twitter:

Selon Druckmann, il y a «beaucoup d'autres fausses rumeurs» qui doivent être clarifiées, mais des éclaircissements ne peuvent se produire qu'après que la suite du jeu de 2013 aura frappé les étagères des magasins et la scène numérique.

En attendant, arstechnica.com couvert Sony disant dans un e-mail Le dernier d'entre nous: Partie 2 les fuites étaient décourageantes (ce qui prouve encore plus la validité des diverses images divulguées). La réponse complète de Sony aux fuites se trouve ci-dessous:

«Nous sommes déçus que quiconque publie des images de pré-lancement non autorisées de The Last of Us Part II, perturbe des années de travail acharné de Naughty Dog et ruine l'expérience des fans du monde entier. Nous voulons que tout le monde ait la possibilité de jouer The Last of Us Part II en même temps et de demander que la visualisation ou le partage des images non autorisées soient évités. »

Au 1er mai 2020, le même site Web a reçu un autre e-mail d'un représentant de Sony, détaillant la situation concernant les fuites:

«Identifié les principaux responsables de la libération non autorisée des actifs de TLOU2. Ils ne sont pas affiliés à Naughty Dog ou SIE. Nous ne sommes pas en mesure de commenter davantage car les informations font l'objet d'une enquête en cours. Nous attendons avec impatience le moment où The Last of Us Part II sera entre vos mains et nous avons hâte que vous profitiez de l'expérience complète le 19 juin. »

Alors, que pouvons-nous recueillir de tout cela? Eh bien, Sony a trouvé les fuites. Ces fuites - qui diffusent la première ou la première séquence du jeu - n'ont apparemment aucune affiliation avec SIE ou Naughty Dog. Enfin, Sony et Druckmann commenteront plus tard la situation après Le dernier d'entre nous: Partie 2 communiqués pour PS4 le juin 19th, 2020.