Sony DMCA leur propre PlayStation Tweet faisant la promotion de The Last Of Us 2

Last of Us 2 DMCA

L'insistance de Sony sur fermer toute fuite of The Last of Us: Part II a entraîné leur fermeture accidentelle de l'une de leurs propres voies de promotion lorsqu'ils ont déposé une plainte en vertu de la loi sur le droit d'auteur numérique du millénaire contre un tweet sur le site officiel PlayStation Compte Twitter.

Il a été repéré par divers utilisateurs qui se sont rapidement moqués de l'entreprise lorsqu'il a été découvert que le 6 mai 2020 tweet faisant la promotion de la dernière bande-annonce de l'histoire pour The Last of Us: Part II a été frappé d'une réclamation pour atteinte aux droits d'auteur par le détenteur des droits d'auteur… qui est Sony.

Si le tweet n'est pas disponible pour consultation pour une raison quelconque, vous pouvez voir une capture d'écran du tweet ci-dessous, qui montre clairement que l'image et la vidéo de The Last of Us: Part II a été retiré par DMCA du compte Twitter officiel de PlayStation.

Cette hilarité a conduit de nombreuses personnes à prendre des photos de pot bien méritées à Sony pour leur gaffe.

YouTubers aiment Geeks + Gamers a fait une vidéo rapide pour vous rappeler à quel point cette vente de droits d'auteur est devenue ridicule pour Sony et Naughty Dog.

Sony a embauché Muso TNT pour mener à bien toutes leurs réclamations DMCA néfastes, ce qui a entraîné la suppression de nombreux YouTubers pour atteinte aux droits d'auteur et la revendication de leur contenu par Sony Interactive Entertainment America et Sony Interactive Entertainment Europe.

Attendez-vous à voir cette absurdité continuer jusqu'à la sortie du 19 juin 2020 de The Last of Us: Part II.

Heureusement, certains YouTubers ont l'épine dorsale contester les revendications du DMCA et ont postulé pour aller en justice et engager une bataille juridique contre Sony pour abus du système du droit d'auteur. Nous verrons comment tout cela se passera alors que juin se prépare à être un véritable mois à succès cette année.

(Merci pour le conseil de nouvelles Sarah Stephenson)