Paypal, HP, Pepsi, Adobe et Doritos boycottent Facebook pour ne pas censurer le président Trump

Censure sur Facebook

Facebook a récemment été bombardé par les médias. Ils vont probablement ignorer ou s'incliner devant la menace d'extrême gauche appelant à la censure. Dans ce cas, c'est une agence de publicité représentant des méga-conglomérats qui a boycotté les publicités Facebook - ce qui signifie qu'ils ne feront plus de publicité sur Facebook - jusqu'à ce que l'entreprise supprime ce qu'ils considèrent comme un «discours de haine». En particulier, les entreprises veulent que Facebook censure le président Donald Trump et pratiquement tout le monde à droite.

Pundit Gateway a fait un bref article sur la controverse, où de grandes entreprises comme BMW, Paypal, HP, Adobe, Pepsi et Doritos ne seront plus annoncées sur Facebook via Facebook Ads, car l'agence de publicité Goodby Silverstein du groupe Omnicom, qui représente tous les les sociétés susmentionnées ont décidé de retirer la publicité via la campagne #StopHateForProfit.

CNBC a expliqué que cet effort était mené par Sleeping Giants, une tenue notoire connue pour avoir obtenu des fonds de quiconque ne respecte pas la ligne du programme de gauche, avec le NAACP, Color For Change…

«La semaine dernière, un groupe de six organisations, dont la Ligue anti-diffamation, l'Association nationale pour l'avancement des personnes de couleur, Sleeping Giants et Color of Change, a appelé les annonceurs Facebook à suspendre leurs dépenses sur la plate-forme de médias sociaux au cours du mois. de juillet. Ils demandent aux grandes marques «de montrer qu’elles ne soutiendront pas une entreprise qui privilégie la rentabilité à la sécurité».

Selon Silverstein, le boycott ne durera qu'un mois, puis il reprendra ses activités comme d'habitude.

La société utilise son effet de levier pendant un seul mois pour inciter Facebook à adopter encore plus de censure qu'ils n'en ont déjà. Connaissant le fonctionnement de l'entreprise et les récents rapports de caméras cachées montrant à quel point ils sont à gauche, il ne serait pas surprenant que Facebook commence à censurer le président Trump pour accueillir la corporatocratie qui dirige l'Amérique.

(Merci pour l'info confédérée Sun)

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.