Stefan Molyneux banni définitivement de Twitter

Stefan Molyneux banni

Stefan Molyneux, philosophe contemporain, auteur et commentateur sociopolitique, a été définitivement banni de Twitter. L'interdiction est apparue de nulle part, mais elle a suscité de nombreux applaudissements et applaudissements pour la foule pro-censure qui constitue désormais la majorité des utilisateurs de Twitter dans les régions anglophones du service.

Si vous essayez de visiter Molyneux Page Twitter, vous recevez un avis indiquant que le compte a été suspendu.

Molyneux n'a pas pris l'interdiction couchée et a décidé de parler des politiques déséquilibrées et à motivation politique de Twitter pour ne faire taire qu'un certain groupe de personnes ... en particulier ceux qui sont en désaccord avec le statu quo de gauche de l'oligarchie dirigée par la Big Tech d'aujourd'hui.

Molyneux s'est adressé à Gab et Dlive.tv pour discuter de la question.

L'interdiction est survenue alors que Molyneux publiait un essai intitulé «What I Believe», que vous pouvez lire sur Freedomain.com.

Aucune raison n'a été donnée pour expliquer pourquoi Molyneux a été banni, à part qu'il a en quelque sorte violé les conditions d'utilisation de Twitter, mais la cause exacte est entourée de mystère.

Comme c'est typique des agitateurs de gauche qui continuent de tirer les ficelles et de supplier les rivaux politiques de se déchaîner, ils n'ont pas tardé à jubiler sur Molyneux perdant sa voix sur Twitter.

L'interdiction Twitter de Molyneux intervient peu de temps après avoir été déplacé de YouTube sur 29 Juin 2020.

Big Tech supprime systématiquement tous ceux qui s'opposent à leur récit.

Une fois que toutes les figures d'opposition évidentes auront été supprimées, ils passeront à ceux qui prétendent être au centre, puis à ceux qui sont juste au centre gauche, puis à la gauche modérée, et bientôt à tous ceux qui ne font pas partie du régime de la gauche régressive sera évincé.

Comme s'il fallait répéter: la censure ne s'arrêtera pas là. Cela va empirer; il s'aggravera jusqu'aux élections générales.

(Merci pour l'info-bulle Gab)