La police néo-zélandaise a demandé des données personnelles aux utilisateurs de Kiwifarm qui ont discuté du manifeste et de la vidéo des tirs

Police de la Nouvelle Zélande

Le manifeste du tireur de Christchurch et sa vidéo en direct ont été censurés sur de nombreux sites Web à la demande de la police néo-zélandaise. Ils ont essayé de rassembler des données sur les utilisateurs qui ont partagé et discuté du manifeste du tireur et de la vidéo du tournage. Kiwifarms est l’un des rares endroits où l’on a discuté et partagé les informations sur le tireur sans aucune censure. Lire la suite ... "La police néo-zélandaise a demandé des données personnelles aux utilisateurs de Kiwifarms qui ont discuté du manifeste du tireur, vidéo"